Le Burn Out 

 

Ce thème, depuis des années d'actualité me semble si important et pourtant encore si méconnu ou plutôt si peu reconnu.

En toute confidence, il m'en a fallu 2 dans ma vie pour me "réveiller", et véritablement je ne souhaite à personne de s'enliser dans cette souffrance. Le burn-out comme toutes autres manifestations du corps vient vraiment nous délivrer un message et une fois qu'on le considère alors je vous garantie que peu à peu l'épanouissement revient !

Je ne l'avais pas saisi au 1er (surement encore trop jeune à l'époque...) Mais au second, intérieurement j'ai pris l'engagement, pour mon bien et celui de mes proches, d'apprendre à m'écouter pour ne plus en arriver là !

ET j'en vois si souvent à mon cabinet qu'il me semble important de sensibiliser à nouveau le plus grand nombre sur ce sujet.

 

Alors bonne lecture et surtout une bonne intégration de cette lecture ;-)

burnout-gdefe1a17f_640.jpg

A l'Ecoute du Burn Out !

Mal du siècle ? Oui nous pourrions le dire sans hésiter, en incluant aussi le mal de dos...


Dans une société ou le Faire a pris la place sur l’Être, en plus des histoires de vie de chacun et
de leur des héritages mémoriels, le burn out a fait un boum ahurissant ces dernières années en
touchant aussi bien les hommes que les femmes.


En effet, dans mes consultations c’est un fait avéré, beaucoup sont à vivre un épuisement certain.
Depuis 2 ans, je consulte de plus en plus d’individus souffrant de burn-out. Et c’est bel et bien
une souffrance !
Cet épuisement est souvent d’abord mental, puis psychologique, puis émotionnel et enfin
physique. Et bien souvent la personne ne l’écoute vraiment quand cet épuisement commence à
atteindre le physique, puisqu’à ce moment-là elle ne peut littéralement plus rien faire.
La saturation se fait davantage sentir. Cela devient tel un vase trop plein qui ne cesse de
déborder, le corps ne répond plus, le mental est saturé.


- La réponse ? LE REPOS


C’est ce que vous répondront tous les professionnels et votre entourage s’ils sont sensibilisés
sur le sujet.
Cet épuisement n’arrive généralement pas «d’un coup, d’un seul». Bien souvent, il y a eu des
signes avant-coureurs, mais hélas ils n’ont pas été (suffisamment) écouté.


- Les raisons de cette non écoute ? L’exigence, la peur d’être faible, la peur de ne plus (bien)
gérer les choses soi-même, la peur du jugement et bien d’autres raisons encore... Tout ceci

amène de nombreuses personnes à se charger d’une montagne de choses à faire. Et leur bien-
être là-dedans ? Négligé, parfois même oublié...

Alors oui le repos est primordial une fois qu’on en arrive à cet épuisement-là. Mais j’ajouterai
que faire de SOI sa priorité est indispensable pour le chemin de la guérison. Et je parle bien
de guérison. J’ai pu constater que nombreux sont ceux qui n’écoutent pas leur fatigue, qui
devient ensuite burn-out, car ils ne l’entendent pas comme un signe du corps, ils ne le
considèrent pas comme ils le devraient. Comme si être «fatigué» ne justifie pas d’être arrêté au
niveau du travail...


Sauf que le burn out n’est pas de la simple fatigue !


Faire de Soi sa priorité ce n’est vraiment pas faire preuve d’égoïsme (une peur que
j’entends souvent dans mes consultations).


Il faut comprendre que : Lorsque l’on prend soin de Soi, on s’écoute, lorsqu’on s’écoute on
écoute ses besoins et lorsqu’on écoute ses besoins alors on va bien... et quand on va bien, on
en fait profiter tous ceux qui nous entourent !


Parfois cela ne se fait pas seul, car les mémoires de culpabilité pèsent aussi un grand nombre
d’individus. Alors il est important de se faire accompagner pour se libérer de ces freins
intérieurs et s’autoriser à vivre mieux, plus épanoui.


Croyez-moi, l’expérience qui m’a été donné d’avoir à mon centre de consultation me montre à
quel point l’harmonie prend de nouveau toute sa place sitôt que l’écoute de Soi revient
pleinement.


Le Respect de Soi est une clé importante, s’écouter, écouter ses besoins c’est SE respecter. Et
lorsqu’on se respecte, alors petit à petit les choses s’alignent sur une totale autre vibration.

Et qu’on se le dise, autorisez-vous du repos, du VRAI !
Pas 15 jours, mais bien davantage.

Pourquoi ? Parce que si vous en êtes au burn-out c’est que
tous vos corps (Physique, énergétique, émotionnel et mental) ont puisé dans leur réserves et
qu’il n’en peuvent plus. 15 jours ne suffisent pas pour que les réserves se remplissent à nouveau.
Et lorsque je mentionne du VRAI repos c’est que bien souvent certains continuent à faire des
« petites choses » à la maison... Sauf que, dans cet état de saturation parfois même la plus
simple chose du quotidien est une épreuve. Et il faut l’entendre !


J’ai vu des mères pleurer de ne plus pouvoir s’occuper de leurs enfants et se demander si elles
étaient de « mauvaises mères », des hommes pleurer de ne plus réussir à sortir du lit pour être
présent pour leur entourage... et bien d’autres situations encore.


Alors il me semble important d’insister et de parler de Vrai repos.


Voilà alors STOP à la culpabilité, STOP aux croyances d’égoïsme, STOP aux différentes peurs
et soyez à l’écoute, à l’écoute de vos besoins. Passez plus de temps à ÊTRE avec vous-même et
non à FAIRE.


Du temps de détente, de farniente, de ressourcement.
Pensez à vous !


Et pour ne pas arriver au burn-out, ralentissez le rythme, prenez régulièrement des temps de
pauses et soyez à l’écoute de tous vos corps.


Vous êtes la clé de votre bien être ne l’oubliez pas !


Au plaisir de vous éclairer de nouveau sur d’autres thèmes bientôt,

Katia Técher 
Accompagnement Retour à SOI

Lire aussi : 

   


 
logo.png